Cours : Neuroanatomie et neurophysiologie cellulaire

Les SNC et SNP sont constitués de 4 types de cellules : Chez l'Homme - Les cellules gliales 900.10^9 cellules - Les cellules épendymaires 50.10^9 cellules - Les cellules microgliales 50.10^9 cellules - Les cellules neuronales 100.10^9 cellules

1. Les cellules épendymaires, microgliales et gliales

a. Les cellules épendymaires

Chez les adultes vertébrés, ces cellules tapissent les ventricules cérébraux. Chez l'embryon, ces cellules contrôlent la migration des neurones au cours du développement de l'encéphale.

b. Les cellules microgliales

Chez l'adulte vertébré, elles phagocyteraient les restes des neurones et des cellules gliales après leur dégénérescence. Les neurones ne sont pas remplacés (les cellules gliales se multiplient). Il existe cependant un certain niveau de renouvellement des neurones (chez l'oiseau adulte chanteur par exemple). Chez l'embryon, elles vont avoir le rôle de phagocyter des neurones sains mais programmés pour disparaitre (par apoptose) lors du développement de l'encéphale.

c. Les cellules gliales

Au sein du SNC des vertébrés, on distingue les ASTROCYTES et les OLIGODENDROCYTES Au sein du SNP des vertébrés, les CELLULES DE SCHWANN ont la même fonction que les oligodendrocytes du SNC. • Astrocytes On estime que toutes les parties des neurones non recouvertes par des synapses sont recouverts par des prolongements issus des astrocytes. Les synapses sont aussi recouvertes par ces prolongements. Les astrocytes sont en liaison également avec les capillaires sanguins irriguant le cerveau. Ils captent ce qui est nécessaire au fonctionnement des neurones dans les capillaires (glucose, ions…) et les amènent jusqu'aux neurones. Un des rôles de l'astrocyte serait de maintenir constant les concentrations en ions du milieu extracellulaire aux environs immédiates des neurones, ce qui est nécessaire au bon fonctionnement électrique de ces derniers. Les concentrations ioniques sont contrôlées à l'aide de pompes actives situées dans la membrane des prolongements des astrocytes (des pompes actives à potassium font entrer le potassium contre son gradient naturel). Un second rôle : les astrocytes « écoutent » le fonctionnement des synapses. Se fait via un messager extracellulaire et intracellulaire : l'ATP. Lorsqu'une terminaison axonale libère un neurotransmetteur (de l'acetylcholine…), elle libère en même temps de l'ATP. C'est ce signal que va écouter le prolongement de l'astrocyte. L'ATP va se fixer au niveau d'un récepteur canal calcique membranaire astrocytaire. Cela va déclencher l'ouverture de la partie canal de l'astrocyte. On assiste alors à une entrée d'ions Ca 2+ (selon leur gradient de concentration). Cette entrée va déclencher une sécrétion d'ATP par les astrocytes, on augmente le signal ATP, ce qui va activer les astrocytes proches, en réponse ces derniers vont eux même sécréter de l'ATP qui va activer des astrocytes plus lointain. Le fonctionnement d'une synapse peut donc être détecté par des astrocytes situés très loin de la synapse. Les astrocytes renforceraient les signaux émis au niveau d'une synapse en sécrétant le même neurotransmetteur. Parfois, ils pourraient affaiblir une synapse en absorbant le neurotransmetteur émis par la synapse, ou bien en sécrétant une protéine qui empêche le neurotransmetteur de se fixer à son récepteur. • Oligodendrocytes (SNC) et Cellules de Schwann (SNP) Ils forment la gaine de myéline autour des axones. Un oligodendrocyte peut myéliniser plusieurs axones du SNC alors qu'une cellule de Schwann ne peut myéliniser qu'une seule axone du SNP. Le PA va se reproduire identique à lui-même (« saut de Potentiel d'Action ») au niveau de la zone de nœud.

2. Le neurone

a. Présentation générale

Le neurone est une cellule différentiée très allongée du fait de l'axone, avec de petits prolongements cytoplasmiques (dendrites).On appelle Neurite l'ensemble des dendrites et axones. On distingue : - Les neurones monopolaires : 1 axone (0 dendrite) - Les neurones bipolaires : 1 axone + 1 dendrite - Les neurones multipolaires : 1 ou plusieurs axones + 1 ou plusieurs dendrites On trouve un certain nombre d'organites aspécifiques dans les neurones : - Le noyau, les mitochondries, l'appareil de Golgi, le RER, le REL, les lysosomes, les corps de Nissl (amas de ribosomes observables en microscopie optique) Dans le cytosquelette, on distingue : - Les microfilaments d'actine (de 7 nm de diamètre) - Les microtubules (formés d'hétérodimères de tubuline, de 20 à 25 nm de diamètre) - Les fibres intermédiaires (qui sont spécifiques à chaque type cellulaire) appelés « neurofilaments » (de 10 nm de diamètre) qui vont conférer une certaine élasticité à l'axone

QCM : Teste tes connaissances !

Penses-tu tout connaître de ce cours ? Ne tombe pas dans les pièges, entraine-toi à l'aide des QCM ! eBiologie recense des centaines de questions pour t'aider à maîtriser ce sujet.

Tu dois avoir un compte pour utiliser les QCM

Ces cours peuvent t'intéresser

Avatar par défaut
Rejoindre la communauté

Créez un compte gratuit pour recevoir des cours, QCM et des conseils pour réussir vos études !

eBooks gratuits

eBiologie met à disposition plusieurs eBooks contenant des séries de QCM (1 fascicule offert pour chaque inscrit).

ebook

Derniers commentaires
Besoin d'aide ?

Poses tes questions sur le Forum

Tu peux également contacter l'un de nos tuteurs en ligne :

  • Mr Claude Paul Malvy, Professeur Emerite d'Université en Biologie
  • Mme Maram Caesar, Docteur en Systématique et évolution
Réseaux sociaux