Cours : Diversité du monde vivant

Merci de partager cette page sur les réseaux

A) L'origine de l'univers

L'univers s'est formé il y a environ 10 à 15 milliards d'années. Formation de la Terre il a environ 4,5 milliards d'années. Tous les organismes vivants se retrouvent dans 3 domaines (ou groupes):

  • les procaryotes = les Archébactéries ou des Bactéries
  • les eucaryotes

Pendant très longtemps, les procaryotes sont tous appelés bactéries, puis on s'est rendu compte par analyse d'ADN qu'il y avait plutôt 2 groupes très différents : les bactéries et les archébactéries.

Eubactéries = pathogènes, classique inoffensive et nécessaire à l'existence de certains éléments.

Archébactéries = vivent dans milieux extrêmes : source thermale à 100°C, etc. L'ancêtre commun des eucaryotes et des procaryotes est le progénote ou LUCA. Il est apparu il y a environ 3,6/3,7 milliards d'années. Les groupes des eubactéries et des archébactéries ont divergé très tôt. Les eucaryotes se sont différenciés après (~ 2,1 milliards d'années). L'information génétique du progénote se caractérise par la présence 1milliers de gènes. C'était soit de l'ADN, soit de l'ARN rétrotranscrit en ADN.

LUCA (Last Universal Common Ancestor) = terme inventé dans les années 1992-1995 = « le dernier ancêtre commun universel ». Les eucaryotes étaient d'abord des unicellulaires, puis des pluricellulaires qui ont divergé en règne animal, végétal et champignons.La capacité de former de l'énergie par la respiration est ce qui fait la différence entre les procaryotes et les eucaryotes. Les mitochondries sont des dérivées d'une bactérie qui venait des eubactéries. Les eucaryotes ont la possibilité de tirer leur énergie de la photosynthèse. L'origine des chloroplastes est une bactérie ancestrale proche des cyanobactéries. Ce sont des bactéries capables de réaliser la photosynthèse. Elles sont devenues symbiontes et endosymbiontes d'eucaryotes pour leur permettre d'acquérir ces compétences de photosynthèse. Cela s'est par exemple produit à l'égard des algues. Toutes ces lignées eucaryotiques se sont formées il y a environ 800millions d'années.

B) Le règne animal : classification

1) Généralités

Ils sont tous battis sur les eucaryotes et il a une grande diversité du règne animal. Soit on les classes en faisant un « catalogue », soit en faisant une systématique qui est un peu mieux. Le but est d'être phylogénétique et donc d'avoir une idée de l'évolution entre les différents organismes. On cherche les liens de parentés entre eux. La classification phylogénétique repose sur 2 principes fondamentaux :

  • le phylum (= embranchement ou clade) qui est un grand plan d'organisation anatomique, physiologique, etc.
  • la continuité entre les phylums. On considère que tous ces plans d'organisation dérivent les uns des autres. La notion de continuité c'est la notion d'évolution. La théorie de l’évolutionnisme c'est la théorie selon laquelle les organismes les plus complexes dérivent des plus simples.

Pour le biologiste Liné (1758), tous les êtres vivants sont appelés par 2 noms (= nomenclature binomiale) = le genre (toujours avec une majuscule) Homo et l'espèce sapiens. L'espèce est l'unité de la classification et l'unité évolutive du monde vivant. Très souvent, c'est une notion de morphologie au départ. Il peut y avoir des ressemblances sans rapports de parentés. Les critères physiologiques sont aussi utilisés parfois. Il faut considérer les formes embryonnaires pour les plus compliqués afin d'observer les étapes de l'embryologie ce qui permet de mieux repéré des liens de parenté. Un autre critère qui est souvent utilisé est le critère d’inter fécondité. Les individus appartiennent à la même espèce quand sont capables de se reproduire et de donner une descendance fertile. On dispose d'un seul critère absolu pour définir une espèce mais il est peu utilisé : c'est la génétique afin de définir la nature des gènes. Hormis chez les procaryotes où le génome est facilement étudié,il est très difficiles de l'étudier chez les eucaryotes et surtout les pluricellulaires. Le critère utilisé reste donc morphologique. Dans le règne animal on compte de 2,5 millions à 3millions d'espèces. Ils occupent des lieux très divers, et certaines sont très abondantes. Il existe la notion de sous espèces car certaines étant trop éloignées, elles ne peuvent s'accoupler. On emploie souvent le terme de race ou variété. Il y a donc des niveaux sous la notion d'espèce.


Navigation par page :
Retour à l'index des catégories ou à la catégorie " Biologie de l'évolution "
Merci de partager cette page sur les réseaux

A propos de l'auteur

marie63

Membre du site depuis Nov 2013, marie63 a désiré partager ce cours avec vous afin de promouvoir la diffusion du savoir à travers le web.


Vérifiez vos connaissances

Pensez-vous tout connaître de vos cours ? Ne tombez pas dans les pièges, entrainez vous à l'aide de QCM ! Commencer un QCM

Ces cours peuvent vous intéresser

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant.