Cours : Diversité du monde vivant

search
Merci de partager cette page sur les réseaux
Télécharger en PDF S'entrainer (QCM)

2) Les différents taxons = taxinomie

Les taxons sont certains niveaux de classification.quand on les étudie, on fait de la taxinomie. Règne ↓ Sous – règne ↓ Phylums ↓ Classes ↓ Genres ↓ Espèces On distingue deux sous règnes chez les animaux :

  • les unicellulaires ou protozoaires
  • les pluricellulaire ou métazoaires

Les phylums étant définis, il faut définir une parenté entre eux. On parle de structure homologue qui se trouve entre 2 phylums différents. Il y a une même origine embryologique, mais pas forcément la même morphologie et le même rôle. Ex : la patte du mammifère et l'aile de l'oiseau. structure analogue qui est une structure « faux amis ». Il y a la même morphologie, la même fonction mais pas la même origine embryologique. Ex : l'aile de l'oiseau et celle de l'insecte. La phrase qui résume cela. Est un principe cité par Haeckel : « Chaque animal passe au cours de son développement embryonnaire, passe par une succession de stade qui rappelle son origine. ». L’ontogenèse rappelle la phylogenèse.

Sous règne des protozoaires et des protophytes = protistes

Les protozoaires ont une physiologie de type animal. Il ont une capacité de fabrication d'énergie par voie chimique d'oxydo – réduction et une capacité de se nourrir par un régime d'hétérotrophie (= utilisation de molécules toutes faites). Les protophytes sont des organismes végétaux de type unicellulaires. Ils ont un régime autotrophe (= fabrication de matière organique à partir d'éléments minéraux). La frontière entre les deux n'est pas évidente. Les unicellulaires peuvent changer leur régime ou leur type. On a donc inventer le groupe des protistes qui est l'ensemble des unicellulaires de type animal ou végétal.

A) Généralités sur les protozoaires

Il existe 2 modes de reproduction de ces unicellulaires :

  • La reproduction asexuée par division binaire (1 pour 2) ou multiple (1 pour plusieurs), ou encore le phénomène de bourgeonnement. Le plan de division binaire est important pour définir certains phylums. Lorsque ces individus vivent dans des conditions défavorables, ils peuvent s’enkyster. C'est la formation de kystes de reproduction où l'animal n'aura pas besoin de se nourrir beaucoup : c'est une forme de résistance associée à la mitose. Il y a ensuite le désenkystement, phase à partir de laquelle la cellule peut à nouveau se diviser.
  • La reproduction sexuée. Il y a une notion de cellules mâle et femelle (ou parfois plusieurs). Le brassage de l'information génétique est donc possible.

On considère qu'il y a entre 120 000 et 150 000 espèces de protistes. Il y a donc de nombreux phylums.

Phylums des rhizopodes

On prend souvent la façon dont se déplacent les unicellulaires. Les rhizopodes sont des individus qui se déplacent grâce à des extensions du cytoplasme. Classe des Lobés Les amibes (amoeba, chaos). Elles peuvent se rétracter et croître ce qui permet leur déplacement. Elles mangent par phagocytose de bactéries d'où la présence de vacuoles digestives. Vacuoles pulsatives = échanges d'eau et d'électrolytes avec le milieu extracellulaire = règle la fonction d'osmorégulation de l'organisme (sorte de rein). Il existe des amibes pathogènes :

  • Les entamoeba coli = elles vivent dans les intestins et se nourrissent des bactéries qui s'y trouvent = elles ne sont pas forcément pathogènes
  • Les entamoeba histolytica = elles sont capables de lyser les tissus : elles passent à travers la paroi intestinale et passent dans d'autre organes = elles sont pathogènes.

Les Naegléria sont pathogènes. Ce sont des amaoboflagellés. Ce sont des amibes des piscines qui sont pathogènes sous forme flagellée. Elles peuvent atteindre le cerveau si elles sont ingérées et risquent donc d'ingérer des cellules périphériques du système nerveux, ce qui provoque des formes de méningites. Phylums des dinoflagellés = péridiniens Ce sont des organismes qui se déplacent grâce à un flagelle. Ils en possèdent généralement deux. C'est en général un flagelle longitudinal inséré dans un sillon assimilé à une sorte de ceinture autour de la cellule. Ils sont appelés « Dino » car dans le noyau de ces eucaryotes, les chromosomes sont toujours condensés. Le noyau de ces eucaryotes est donc appelé dinocaryon. Certains sont autotrophes et d'autres hétérotrophes. Il existe des pigments classiques comme la chlorophylle, le carotène, ou le xanthophylle qu'on retrouve chez beaucoup d'eucaryotes. Ils appartiennent au groupe d'unicellulaires du phytoplancton (êtres unicellulaires qui sont à la base de la chaîne trophique). Ce sont des producteurs primaires qui pratiquent la photosynthèse. Certains de ces dinoflagellés comme le Gonyolax et le Noctiluca (très connus) ont la particularité d'être des bio luminescents car ils émettent de la lumière. Quand il y a des conditions nutritionnelles très favorables, il y a la possibilité d'avoir des populations très denses (« blooms »). On peut avoir une image de leur présence dans un milieu aquatique car il y aura une coloration de l'eau au bord de la mer en présence de pigments ou de la lumière en cas de bioluminescence. Certaines espèces peuvent synthétisées des toxines qui peuvent se retrouver dans tous les maillons de la chaîne trophique, ce qui présentent un risque.


Navigation par page :
Retour à l'index des catégories ou à la catégorie " Biologie de l'évolution "
Merci de partager cette page sur les réseaux

A propos de l'auteur

Avatar

marie63


Membre du site depuis Nov 2013, marie63 a désiré partager ce cours avec vous afin de promouvoir la diffusion du savoir à travers le web.

QCM : Vérifiez vos connaissances !

Pensez-vous tout connaître de vos cours ? Ne tombez pas dans les pièges, entrainez vous à l'aide de QCM ! eBiologie recense des centaines de questions pour vous aider à maîtriser votre sujet.

info Vous devez avoir un compte pour utiliser les QCM

Commencer un QCM add_box S'inscrire forward Se connecter

Ces cours peuvent vous intéresser

Consulter le cours Télécharger
assignment Diversité du monde vivant
Classé dans : Biologie de l'évolution
file_download
assignment La nutrition azotée chez les végétaux
Classé dans : Physiologie végétale
file_download
assignment La réplication de l'adn star_rate Cours premium
Classé dans : Biologie moléculaire
file_download
assignment L'articulation du coude
Classé dans : Arthrologie, ou syndesmologie
file_download
assignment Les phytohormones, biosynthèse, transport, et perception
Classé dans : Physiologie végétale
file_download
assignment Structure et fonction des protéines
Classé dans : Biochimie
file_download
assignment La transcription de l'adn
Classé dans : Biologie moléculaire
file_download
assignment Les muscles de l'avant bras
Classé dans : Myologie
file_download
assignment Immunité star_rate Cours premium
Classé dans : Immunologie
file_download
Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant.

Rejoindre la communauté

Créez un compte gratuit pour recevoir des cours, QCM et des conseils pour réussir vos études !

Via un réseau social

Ou via email

(success)
(success)
Réussir ses études
eBiologie met à disposition plusieurs eBooks contenant des séries de QCM (1 fascicule offert pour chaque inscrit).

A l'aide !

Posez vos questions sur le Forum

Vous pouvez également contacter l'un de nos tuteurs en ligne :

Mr Claude Paul Malvy, Professeur Emérite d'Université en Biologie
Mme Maram Caesar, Doctorat en Systématique et évolution