Cours : La méiose

Merci de partager cette page sur les réseaux

Les différentes phases de la méiose

* La méiose intervient dans la formation des gamètes mâles et femelles. Elle constitue un mécanisme régulateur préalable à la fécondation.

* Elle ne concerne que les cellules germinales localisées dans les gonades. Elle permet d'obtenir quarte cellules filles haploïdes (n chromosomes) à partir d'une cellule diploïde (2n chromosome).

* Elle implique deux divisions successives (deux fuseaux mitotiques) après une seule phase S (phase de réplication).

Première division de méiose

* La première division ou division réactionelle commence par une longue prophase pendant laquelle s'effectue l'appairement des chromosomes homologues.

* Cette prophase se subdivise en cinq étapes : leptotène, zygotène, pachytène, diplotène et diacinèse.

* Au leptotène, les chromosomes se condensent. Des zones limitées de spiralisation apparissent: les chomomères.

* Pour les chromosomes homologues, la taille et la position de ces régions sont identiques.

* Au zygotène, les chromosomes s'apparient d'abord du côté de l'enveloppe nucléaire puis sur toute la longueur du chromosome lors d'un phénomène appelé synapsis.

* Les chromosomes prennent alors le nom de tétrades ou chromosomes bivalents.

* Ce synapsis se forme grâce à la mise en place du complexe synaptonémal fait d'une matrice de protéines unissant les deux chromatides des deux chromosomes homologues.

* Lors du pachytène, surviennent des crossing over (enjambements) entre les chromatides de deux chromosomes homologues.

* Pendant le diplotène, les paires de chromosomes homologues se séparent partiellement sauf au niveau d'un ou plusieurs points: les chiasmas.

* Cette 1re phase a une durée variable de quelques minutes (chez l'homme) à plusieurs jours et même plusieurs années (chez la femme, les ovocytes I sont bloqués en diplotène du 5e mois de la vie foetale jusqu'à la puberté).

* Le dernier phase de la prophase est la diacinèse, au cours de laquelle la condensation des chromosomes est maximale. * Les chromosomes migrent vers la périphérie des noyaux. Les chiasmas peuvent se déplacer vers l'extrémité des chromosomes: c'est la terminalisation. * L'enveloppe nucléaire disparaît à la fin de ce stade.

* Lors de la métaphase I, les kinétochores des chromosomes bivalents se placent à équidistances des pôles du fuseau mitotique. * Les kinétochores des chromatides soeurs sont tournés du même côté tandis que les kinétochores des chromosomes homologues sont orientés en sens inverse chaque jeu vers l'un des pôles du fuseau.

* Les microtubules d'un fuseau s'arriment à un jeu de chromosomes homologues.

* Lors de l'anaphase I, les chiasmas achèvent leur terminalisation.

* Les chromatides désolidarisés sont dirigés vers les pôles. A ce stade, les chromosomes sont toujours constitues de deux chromatides.

* En télophase I, l'enveloppe nucléaire ne se reconstitue pas chez l'ovocyte (partiellement chez les spermatozoïdes) et il n'y a pas de décondensation des chromosomes.

* La diacinèse se traduit par la séparation de deux cellules filles ayant chacune un nombre haploïde de chromosomes.

* L'interphase est très coute, voire inexistante. Le bilan de la méiose rédactionelle est double : les chromosomes de chaque paire sont séparés dans une cellule différente et les quatre chromatide sont différentes. Seconde division de méiose

* Lors de la prophase II, le fuseau de division se reconstitue.

* Pendant la métaphase II, les demi-bivalents migrent vers le plan équatorial du fuseau. Les kinétochores sont orientés vers chacun des deux pôles, comme dans une mitose classique.

* Durant l'anaphase II, chaque chromosome se scinde en deux chromatides qui migrent vers les pôles grâce à la dépolymérisation des microtubules. À ce stade, chaque chromosome est constitué d'une seules chromatide.

* À la télophase II, l'enveloppe nucléaire se reconstitue et les chromosomes se décondensent en hétérochromatine et euchromatine.

* Les deux cellules se séparent ensuite lors de la diacinèse II grâce à la formation de l'anneau contractile.

* Cette seconde division équationelle permet d'obtenir des cellules haploïdes dans lesquelles les chromosomes sont constitués d'une seule chromatide.

* La méiose permet la répartition des chromatides des bivalents dans quatre cellules différentes.

Résultats de la méiose

* Grâce aux phénomènes de recombinaison, les quatre cellules obtenues possèdent chacune un génome différent.

* Les cellules issues de la méiose vont ensuite subir des modifications lors de la gamètogénèse.

* Le retour au diploïde se fera lors de la fusion des gamètes (fécondation).


Retour à l'index des catégories ou à la catégorie " Biologie cellulaire "
Merci de partager cette page sur les réseaux

A propos de l'auteur

yubieblah

Membre du site depuis Dec 2012, yubieblah a désiré partager ce cours avec vous afin de promouvoir la diffusion du savoir à travers le web.


Vérifiez vos connaissances

Pensez-vous tout connaître de vos cours ? Ne tombez pas dans les pièges, entrainez vous à l'aide de QCM ! Commencer un QCM

Ces cours peuvent vous intéresser

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant.