Cours : Généralités sur l'histologie

Introduction à l'histologie

Les tissus sont des entités (structures) morphologiques ou fonctionnelles qui dérivent d’un assemblage entre cellules et substance intercellulaires : qui constitue une association territoriale avec une ou des fonctions qui dépendent de la nature des cellules et de la matrice extracellulaire (fonction particulière) On distingue deux types d’histologie :

  • Histologie générale : description des tissus de chaque catégorie reposant sur les principes généraux d’organisation de ces tissus ; se rapproche des notions de biologie cellulaire
  • Histologie spéciale : décrit fonction et organisation des appareils.

On s’intéressera à l’étude de l’histologie générale. 5 catégories de tissus :

  • tissus épithéliaux : épithélium (TE)
  • tissus conjonctif : tissu de soutien (TC)
  • tissus sanguins : organes hématopoïétiques (structure de formation et de différenciation des structures sanguines)
  • tissus nerveux
  • tissus musculaires

Les tissus conjonctifs : cellules minoritaires. Associés à la MEC abondante composé de polymères fibreux : supportent les contraintes imposés au tissu, contact de courte durée car pas d’organisation intercellulaire.

Les tissus épithéliaux : cellules nombreuses, proche les une des autres donc pas de place pour la matrice extracellulaire qui est peu représentée (seulement au niveau de la lame basal). Représentation schématique d’une coupe des paroi d’un organe cavitaire

Les tissus musculaires : Responsables des mouvements des différentes parties du corps. Toutes caractérisées par les cellules musculaires : les myocytes Elles sont capables de transformer l’énergie chimique (hydrolyse de l’ATP) en travail mécanique Þ contractions musculaires (unidirectionnelles) par raccourcissement de la cellule.

On distingue 3 types de tissus musculaires :

  • Le tissu musculaire strié : Associé au squelette : appareil locomoteur. Contraction volontaire sous la dépendance du SNC. Contraction rapide grâce à des cellules : les rhabdomyocytes. Tumeur : rhabdomyosarcome
  • Le tissu musculaire lisse : Contraction involontaire plus lente mais parois plus puissante, sous dépendance du système nerveux végétatif. Dans la paroi des organes (branchie, intestin). Les cellules des myocytes appelées léiomyocytes. Tumeur : léiomyosarcome
  • Le tissu myocardique : Partie contractile de la paroi cardiaque. Muscle à aspect strié à organisation similaire au tissu musculaire strié mais contraction involontaire rythmique. Sous dépendance du tissu nodal qui va initier la commande de contraction. Les cellules sont des cardiomyocytes.

QCM : Teste tes connaissances !

Penses-tu tout connaître de ce cours ? Ne tombe pas dans les pièges, entraine-toi à l'aide des QCM ! eBiologie recense des centaines de questions pour t'aider à maîtriser ce sujet.

Tu dois avoir un compte pour utiliser les QCM

Ces cours peuvent t'intéresser

Avatar par défaut
Avatar par défaut

Amine djanto

Pdf est vraiment important pour nous étudiants dans les recherches donc j'encourages beaucoup son initiative. Merci

Avatar par défaut

Kourouma

Merci

Avatar par défaut

alexandre

Il manque des informations pour faire correctement le QCM

Avatar par défaut

Mohamed

Merci

Avatar de l'utilisateur

Bernard

MERCI

Avatar de l'utilisateur

konan

superbe!

Avatar de l'utilisateur

Utilisateur #15946

merci bon resumé

Rejoindre la communauté

Créez un compte gratuit pour recevoir des cours, QCM et des conseils pour réussir vos études !

eBooks gratuits

eBiologie met à disposition plusieurs eBooks contenant des séries de QCM (1 fascicule offert pour chaque inscrit).

ebook

Derniers commentaires
Besoin d'aide ?

Poses tes questions sur le Forum

Tu peux également contacter l'un de nos tuteurs en ligne :

  • Mr Claude Paul Malvy, Professeur Emerite d'Université en Biologie
  • Mme Maram Caesar, Docteur en Systématique et évolution
Réseaux sociaux