Cours : Immunisation passive et active

search
Merci de partager cette page sur les réseaux
Télécharger en PDF S'entrainer (QCM)

I.    Immunisation passive
On injecte des Anticorps qui ont pour but de se débarrasser des maladies, car ils sont dirigés contre un pathogène voulu.
C’est un processus :
-    Naturel : transfert des Anticorps de la mère à l’enfant
-    Artificiel : Injection d’Anticorps ou sérum à un receveur. (technique utilisée quand le receveur est immunodéficient, ou quand il n’y a aucun vaccin existant, ou encore quand on manque de temps…
Plusieurs problèmes :
-    Intervention risquée, on peut faire des réactions immunitaires :
•    Type allergie jusqu’au choc anaphylactique avec :
Ig E produit contre la région constante des Anticorps injectés
Ig G ou Ig M, contre ces anticorps ; formation de complexes immuns, hypersensibilité Type III
II.    Immunisation active : la vaccination
Vaccin, pathogène entier ou fragment de pathogène dont on a éliminé ou atténué la capacité à induire une maladie.













La mémoire immunitaire doit être réactivée de temps en temps (rappel de vaccin).

Dans certains cas, la mémoire n’intervient pas, car l’infection est tellement rapide que le processus immunitaire n’a pas le temps de réactiver la mémoire, donc on fait un vaccin chaque année, afin de garder un peu d’anticorps issus de la réaction causée par le vaccin. Exemple : Virus de la grippe.

Doc 29 : 2 grandes classes de vaccins :
-    Pathogène vivant mais atténué
-    Pathogène mort





1.    Vaccin avec pathogène vivant mais atténué
Le microorganisme a perdu la capacité à induire la maladie, mais il peut se diviser un peu.
Mode d’atténuation :
-    Naturel : Vaccin contre la variole, on injectait un autre pathogène très proche de la variole, responsable de la maladie de la vaccine chez les animaux. Ce pathogène a une capacité limité de développement chez l’Homme.
-    Artificiel : On met le pathogène en croissance in vitro dans des conditions anormales (12°C, peu d’humidité...). On obtient au fil des générations, des mutants capables de vivre dans ces conditions. On injecte alors ces mutants dans l’organisme humain, ou sa croissance sera limitée. Ex : Tuberculose

Avantage et inconvénient ; voir Doc 29

2.    Vaccin avec pathogène mort
Le microorganisme est tué ou inactivé par des moyens chimiques. Le pathogène a donc perdu toute capacité de croissance, ce qui induit une faible réponse immunitaire, le besoin de faire des rappels plus souvent etc…

Autres vaccin en test, injection de fragment de pathogène
On injecte une molécule :
-    Des toxines inactivées, que l’on nomme alors des toxoïdes
-    Polysaccharide bactérien présent sur la capsule de la bactérie (C’est une réponse à Ig M, car ce sont des sucres pas des protéines, donc pas d’activation de lymphocyte par les voies classiques).
-    Glycoprotéine du virus…

3.    Vaccin à ADN
Doc 30 : on injecte un plasmide qui porte un gène qui code pour une protéine antigénique. On effectue l’injection dans le muscle.
L’ADN s’intègre dans les cellules, puis dans le noyau, ou il sera transcrit en ARNm, qui sera traduit dans le cytosol de la cellule musculaire ou dendritique. Cette protéine sera présentée par un CMH de classe 1, donc on aura activation des lymphocytes T cytotoxiques, qui détruiront les cellules infectées.
La protéine va être sécrété dans le milieu extracellulaire (car le gène code pour une protéine extracellulaire). Cette protéine sera phagocytée par les cellules dendritiques, qui la présenteront sous forme de CMH 2, ce qui active les LTh, qui activent les LB, qui s’active déjà un peu tout seul grâce aux protéines excrétés dans le milieu.
    Mise en place d’une réponse immunitaire cellulaire (LT) et humorale (Anticorps).
Test en cour sur le SIDA, le paludisme, ébola…

4.    Vaccin à vecteur recombinant
On utilise vaccin pathogène vivant, et on met dans le pathogène un gène qui code pour une protéine viral d’une autre maladie.

 


Retour à l'index des catégories ou à la catégorie " Immunologie "
Merci de partager cette page sur les réseaux

A propos de l'auteur

Avatar

Florent


Webmaster du site, Florent a désiré partager ce cours avec vous afin de promouvoir la diffusion du savoir à travers le web.

QCM : Vérifiez vos connaissances !

Pensez-vous tout connaître de vos cours ? Ne tombez pas dans les pièges, entrainez vous à l'aide de QCM ! eBiologie recense des centaines de questions pour vous aider à maîtriser votre sujet.

info Vous devez avoir un compte pour utiliser les QCM

Commencer un QCM add_box S'inscrire forward Se connecter

Ces cours peuvent vous intéresser

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant.

Rejoindre la communauté

Créez un compte gratuit pour recevoir des cours, QCM et des conseils pour réussir vos études !

Via un réseau social

Ou via email

(success)
(success)
Réussir ses études
eBiologie met à disposition plusieurs eBooks contenant des séries de QCM (1 fascicule offert pour chaque inscrit).

A l'aide !

Posez vos questions sur le Forum

Pour prendre gratuitement des cours de biologie en ligne par Skype, contactez Mr Claude Paul Malvy, Professeur Emérite d'Université en Biologie