Cours : Développement embryonnaire chez l’oursin

Introduction

OEufs oligolécithe Cette oeuf possède une ceinture pigmenté orange, et possède une polarité marquée, il est libre dans l’eau de mer, les deux globules polaires sont émis avant la fécondation.

I) Segmentation

On observe deux clivages méridiens perpendiculaires, ce qui donne 4 blastomères égaux. Puis un clivage équatorial perpendiculaire à l’axe de l’oeuf, ce qui donne 4 blastomères animaux et 4 blastomères végétatifs pigmentés.

Le 4ème clivage conduit au stade de 16 blastomères, les plans de clivages vont être méridiens pour l’hémisphère animal, ce qui nous donne 8 mésomères égaux. Pour l’hémisphère végétatif, le plan de clivage est latéral, donc on obtient deux couches, une avec 4 micromères sans pigments et une autre avec macromères avec pigments. Un 5ème clivage donne 32 blastomères, et l’inverse se produit : les plans de clivages sont latitudinaux pour les mésomères, ce qui donne 8 mésomères animaux 1 et 8 mésomères animaux 2.

Les plans de division sont méridiens pour l’hémisphère végétatif, on obtient 8 macromères et 8 micromères. Ensuite nous avons un clivage méridien pour les mésomères, d’où 16 mésomères animaux 1 et 16 mésomères animaux 2. Clivage latitudinal pour les macromères : 8 macromères végétatif 1 et 8 macromères végétatif 2. Clivage méridien des micromères, on obtient 16 micromères.

II) La gastrulation

A la fin de la segmentation, la blastula obtenue est un coeloblastule régulière. Cette coeloblastule va se recouvrir de cils, et donc va commencer à être mobile. Ce stade est obtenu 24h après la fécondation si la température est d’environ 20°C. Au début de la gastrulation, on a une touffe de cils apicaux qui se développent, au même moment, la coeloblastule va perdre sa gangue, et subit un aplatissement au niveau du pole végétatif. A ce moment là, des cellules dérivant des micromères migrent dans le blastocoele.

Ces cellules vont former une partie du mésoblaste primaire et ensuite se transformeront en spicules calcaires. Le plancher de la larve est alors formé uniquement par des cellules issues des macromères végétatifs 2. Ce plancher s’invagine dans le blastocoele, on a alors la formation de l’archenteron et du blastopore.

Chez les oursins, le blastopore donnera l’anus. Le fond de l’archenteron libère des éléments cellulaires qui vont donner le mésoblaste secondaire, et en particulier ces cellules donneront les éléments sanguins. Dans la même région se développe deux vésicules mésodermiques, de part et d’autre de l’archenteron, ces vésicules donneront la cavité coelomique de l’organisme. La gastrula âgée comprend alors 3 feuillets : - L’ectoderme a pour origine les mésomères animaux 1 et 2 et les macromères - L’endoderme vient des macromères végétatifs 2 - Le mésoderme provient des micromères et des cellules issues du macromère végétatif 2

III) Formation de la larve plateus

L’embryon va s’aplatir du coté qui deviendra la face ventrale de la larve. Le blastopore se déplace légèrement vers se coté là, et devient l’anus. L’archenteron se courbe vers la face ventrale et se met en communication avec une dépression au niveau de la face ventrale, le Stomodeum, ce qui donnera la bouche. Le coté opposé de la face ventrale s’allonge, et en parallèle les spicules se développent. Le tube digestif se complexifie et forme une sorte de « U ». Il s’organise en 3 parties : - OEsophage - Estomac - Intestin La dépression augmente et les bords latéraux s’allonge. Les cils disparaissent pour former des bras oraux et 2 bras anaux, soutenu par les spicules calcaires. Cette larve est mobile, et avance en tournant les bras en avant.

 

 

  • A : Oeuf fécondé.
  • B. C, D : Premières segmentations (2-4-8 blastomères).
  • E, F, G : Morula (16, 32, 64 blastomères).
  • H : Coupe d’une blastula.

  • I : Immigration des micromères qui forment le mésenchyme (mésoderme) primaire.
  • J, K : Invagination de l’endoderme, formation de l’archentéron.
  • L : Prolifération d’un mésenchyme secondaire à partir du fond de l’archentéron.

  • M. N : Formation des vésicules coelomiques.
  • O, P : Formation d’une larve Plutéus : acquisition d’une symétrie bilatérale, ouverture d’une bouche et développement des bras.

QCM : Teste tes connaissances !

Penses-tu tout connaître de ce cours ? Ne tombe pas dans les pièges, entraine-toi à l'aide des QCM ! eBiologie recense des centaines de questions pour t'aider à maîtriser ce sujet.

Tu dois avoir un compte pour utiliser les QCM

Ces cours peuvent t'intéresser

Avatar par défaut
Rejoindre la communauté

Créez un compte gratuit pour recevoir des cours, QCM et des conseils pour réussir vos études !

eBooks gratuits

eBiologie met à disposition plusieurs eBooks contenant des séries de QCM (1 fascicule offert pour chaque inscrit).

ebook

Derniers commentaires
Besoin d'aide ?

Poses tes questions sur le Forum

Tu peux également contacter l'un de nos tuteurs en ligne :

  • Mr Claude Paul Malvy, Professeur Emerite d'Université en Biologie
  • Mme Maram Caesar, Docteur en Systématique et évolution
Réseaux sociaux